La rentrée ; pourquoi ne pas attendre.

 

La rentrée apporte son lot d’angoisses et de stress, pour la famille c’est un moment clé.

Si votre enfant ne veut pas ou plus aller à l’école,
s’il a du mal à se faire des amis,
si son comportement est difficile,
il ne faut pas hésiter à demander de l’aide.

 


 

En effet, laisser une situation s’installer lui confère une certaine force,
alors que réagir tout de suite, permet de la solutionner plus facilement.

 

Cela est d’autant plus vrai :

  • Parce que la rentrée, c’est aussi la reprise du travail, des missions, des projets,
    une charge renouvelée pour les parents donc.
  • Parce que c’est le travail du psychologue que de vous aider a penser,
    pour atteindre des solutions durables.
  • Parce que la thérapie sera moins longue si le problème est récent.
  • Parce que l’enfance et l’adolescence apportent leurs lots de changements déjà considérables,
    en dehors de ceux de l’école et que l’on ne veut pas se laisser déborder.

 

Que se passe-t-il ?

Pour les parents, ce moment peut raviver des souvenirs plus ou moins agréables de l’école. Les émotions qui vont avec ces remémorations ne sont pas faciles à gérer et peuvent influer sur la situation familiale.
Les craintes et les espoirs des parents se déversent sur l’enfant, qui peut les ressentir comme un obstacle à son développement.

Pour les enfants, cela ravive les moments de séparations déjà vécus. La rentrée est teintée en fonction de la façons dont ces moments ce sont déroulés. Cela est d’autant plus vrai pour la première rentrée scolaire. Ce n’est pas l’absence des parents qui est difficile, mais bien le manque de certitude de les retrouver et avec eux le réconfort nécessaire pour se développer.

Le travail qui est demandé aux enfants dès la Classe Préparatoire installe leur première rencontre avec le jugement. Leur narcissisme peut être blessé à cette occasion et les empêcher d’avancer dans un apprentissage serein et donc plus efficace. Le soutien des parents, la façon dont il est véhiculé pour être reconnu par l’enfant est encore une fois primordial.

A partir du Collège c’est la notion d’indépendance qui prend la part forte, faire ses devoirs seul dans une maison vide par exemple. Au même moment, l’adolescent voit son corps changer et se détache de sa dépendance aux parents. Ce moment est d’autant plus bouleversant qu’il s’accompagne de changements hormonaux qui peuvent influer sur l’humeur.

 

Quels signes que mon enfant à besoin d’aide ?

Chez les jeunes enfants, les plaintes sont souvent relatives au corps, pourtant le soin mental peut être la solution adéquate si le médecin ne trouve pas de cause. On peut citer pour exemple ; les difficultés à dormir, l’agitation, les problèmes d’alimentation.

A partir du moment ou l’enfant a des devoirs à faire, les problématiques de perte d’envie d’apprendre doivent être remarquées. C’est particulièrement vrai pour l’envie d’apprendre à lire. Il ne faut pas attendre avant de réagir, car avec l’échec, s’installe la perte de confiance en soi qui peut influencer tous les apprentissages futurs.

Chez les adolescents, les problématiques reviennent autour du corps, car il est en plein changement. Elles sont plus alarmantes que chez les jeunes enfants, mais on a tendance à passer cela sous le coup de « la crise d’ado ». Pourtant les dérives alimentaires, la consommation de drogues – même douces – sont des signes d’alarme qu’il ne faut pas laisser sans réponse.

 

 

L’accompagnement durant ce moment charnière permet de prendre conscience de ces pensées sous-jacentes et ainsi de travailler à défaire des connexions douloureuses.

Il est certain que plus l’intervention thérapeutique est précoce, plus les résultats sont rapides. On donne ainsi une meilleure chance aux expériences futures au sein de la famille et dans la vie de l’enfant qui deviendra un adulte.

 

Pour toutes ces raisons, n’hésitez pas. Si vous vous reconnaissez dans ces situations, prenez rendez-vous avec un psychologue adapté afin de vous aider et de commencer cette rentrée du bon pied.

 


 

Emma Levillair,
6 rue de la Saône, 75014.

Reçoit tous les mercredis. Prise de rendez-vous en ligne.

 

 

La rentrée ; pourquoi ne pas attendre.
Étiqueté avec :                        

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *